Temps de lecture : 12 minutes

Si vous êtes tombé sur cet article, c’est que le référencement naturel SEO est un sujet qui vous intéresse (non ?). Pour faire évoluer votre site web en ligne, gagner en visibilité ou convertir des leads, vous former et devenir expert à votre tour… Ou simplement parce que vous confondez encore SEO et CEO (ce qui prouve que vous avez encore du chemin à parcourir…) Il n’y a jamais de mauvaises raisons pour se lancer dans la quête du référencement naturel !

Chez OpenMedias, nous n’avons pas peur de prendre le taureau par les cornes. Voici toutes les bases à connaître si vous souhaitez vous lancer à votre tour !

Qu’est-ce que le Référencement naturel SEO ?

Concepts du Référencement naturelLe SEO, ce n’est pas une tendance ou une nouveauté farfelue qui émerge sur le web. Cet acronyme de Search Engine Optimization (SEO) est la juxtaposition de différentes techniques. Elles visent à remonter des mots-clés associés à votre site web sur des requêtes internautes, en haut des résultats des moteurs de recherche. Il peut s’agir aussi bien d’un travail des pages de votre site web, que des images, etc.

 

Il se différencie de Google Ads, qui est du référencement payant !

Chez OpenMedias, nous visons le Triangle d’or : que vous soyez positionné sur le podium ! Et pour ceux qui ont la folie des grandeurs, nous les accompagnons pour viser l’invisible : la position zéro.

Le SEO : un terme barbare qui cache 3 indissociables techniques

En SEO, il est toujours question de 3 indissociables, aussi appelés les 3 piliers du SEO :

1. L’optimisation Onsite ou le travail de la technique

Votre site web ne doit pas être uniquement le plus beau. Il doit surtout être le plus compréhensible pour les moteurs de recherche.

Quels sont les différents éléments techniques à travailler d’un site web ?

Votre site internet doit être réalisé pour être mobile-first, en phase avec les attentes de l’algorithme. Un peu scolaire dit ainsi, mais le meilleur moyen pour être le bon élève est d’écouter les consignes du professeur !

C’est là qu’intervient le rôle d’un expert SEO. Il vous donne toutes les consignes pour nettoyer votre site web. Les images trop lourdes, les pages 404, les duplicate sont nettoyés…. Et la liste n’est pas exhaustive ! Vous devez aussi travailler votre arborescence, vos landing page (les pages principales de votre menu), le maillage interne… Vous devez proposer un met d’exception à Google, Bings ou Yahoo pour être premier sur les requêtes des internautes. C’est ainsi !

Pour y parvenir, les professionnels recourent à des logiciels SEO, afin de créer des audits SEO. Ces logiciels dédiés à ce corps de métier sont l’idéal pour analyser, comparer et proposer des améliorations sur votre site web, tout en gardant à vue l’évolution de la concurrence. Ce sont vos meilleurs alliés, mais qui peuvent s’avérer fort coûteux pour votre site web. Il est donc préférable de recourir à un prestataire, afin que vous n’ayez pas cette dépense à gérer, tout en bénéficiant de ses analyses et résultats.

2. Le netlinking ou backlinks

C’est un des piliers du SEO, parfois mis de côté – et c’est bien dommage !

Le Netlinking désigne un lien pointant vers des pages de votre nom de domaine. Le Backlink désigne des liens pointant depuis votre site web, vers d’autres nom de domaine.

Pour approfondir ce qui nous intéresse, le netlinking, c’est quoi ? Tout simplement la création de liens sur des blogs d’autorité ou des médias puissants. L’objectif ? Donner du poids et de la crédibilité auprès des moteurs de recherche. Ainsi, vous poussez vos requêtes en haut des résultats de recherche. Ce travail doit être planifié et peaufiné chaque mois pour que vous ayez des résultats rapidement.

A ne pas oublier : les liens internes. Ils sont aussi à travailler avec cohésion et logique pour séduire Google.Maillage interne pour un bon Référencement naturel SEO

A ne pas oublier : les liens internes. Ils sont aussi à travailler avec cohésion et logique pour séduire Google.
Chez OpenMedias, nous en avons fait notre totem. Nous possédons des connexions avec des médias puissants

3. L’optimisation de contenu web

Que seriez-vous sans contenu ? Tout simplement inexistant.

Pour être présent sur la toile, vous devez expliquer et aborder Google et les différents moteurs de recherche. C’est à vous d’aller le chercher et de susciter sa curiosité ! Comment rédiger un contenu web SEO ? Vous l’aurez compris : le contenu digital, ça se travaille ! Sur la toile, vous retrouvez :

  • L’optimisation de contenu du site web,
  • Le livre blanc,
  • Le blog,
  • Les tutoriels et astuces,
  • Des interviews,
  • Les rapports d’études,
  • Les débats,
  • Les revues de presse, etc.

Le contenu web est bien plus technique qu’on ne le présume. Auparavant, le tout était d’être le plus accrocheur possible. De nos jours, un véritable combat s’engage entre les entreprises, afin de réussir à être premier. Il faut à la fois produire un contenu qualitatif pour son cœur de cible, tout en créant un texte de qualité SEO. Entre le balisage, le travail de la pondération des mots-clés, le maillage interne… Il est facile de s’y perdre !

N’hésitez pas à consulter notre article dédié aux différents critères de classements SEO pour optimiser votre référencement

Quels moteurs de recherche devez-vous travailler ?

Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France ! Ce n’est pas nous qui le disons mais Hubspot, le CRM qui s’est imposé comme leader dans son secteur d’activité et qui fait de plus en plus d’ombre au géant américain Salesforce. Selon lui, nous retrouvons sur le podium nous retrouvons Google (91,84% des parts de marché en France), suivi très loin par Bing (4.01%) et enfin Yahoo (1.53%).

Des mises à jour Google à connaître !

Avec Google au premier plan, vous n’avez d’autres choix que de le séduire. Ainsi, les consultants et rédacteurs doivent connaître sur le bout des doigts les tendances et nouveautés de l’algorithme. Ils sont ainsi plus à-mêmes de vous proposer une expertise SEO et un contenu de qualité.

Après des mises à jour qui ont obligé les sites web à gagner en qualité (Penguin ou Panda sont les plus connus), de nouvelles sont arrivées. Pour en nommer quelques-unes de poids :

  • BERT, 2019.

En 2019, Google annonce l’une de ses plus grosses mises à jour depuis 5 ans : BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers). Entre autres, l’algorithme devient plus intelligent sur les requêtes des internautes. Google comprend mieux l’intérêt des liaisons réalisées entre les mots.

  • SXO, 2021.

Nouvelle mise à jour et pas des moindres : SXO ! Cet acronyme signifie Search eXperience Optimization, soit l’association d’une meilleure expérience utilisateur visuelle (UX) et du référencement naturel SEO (SEO). Entre autres, votre site web doit respecter ses règles, mais aussi être beau sur ordinateur, mobile, tablette ou phablette ! Pour être premier, vous n’avez d’autres choix que d’être moderne.

On reconnaît chez Google son appétence pour la modernité numérique. Entre autres, en tant que leader en France et dans le monde, il impose ses règles. Pour être premier en SEO, il faut suivre assidûment ses avancées et suivre, à la lettre, ses recommandations.

Les erreurs à ne pas commettre en SEO

Nous faisons une petite parenthèse, pour aborder quelques erreurs menées couramment en SEO.

Attention cependant ! A vouloir bien faire, de nombreuses entreprises se lancent dans la quête du référencement naturel sans accompagnement, ni recherches approfondies. Résultat ? Le site web n’est pas adapté. Pire, vous risquez le Black Hat

Qu’est-ce que le Black Hat ?

Le Black Hat est une des principales raisons, qui ont poussé les entreprises à changer leurs habitudes de publication en ligne ! C’est tout simplement une des plus mémorables mises à jour de Google.

Tout commence avec la mise à jour Google Penguin, le 24 avril 2012. A cette époque, il suffisait de peu (et d’un travail de moindre qualité), pour réussir à se référencer sur le web. Elle vient compléter la mise à jour Panda du 24 février 2011, qui punit le spam des contenus web, soit l’abus de netlinking et de spamdexing (la fraude sur Google… Rien que ça !).

L’expression Black Hat regroupe la notion de techniques qui assurent le référencement sur Google. Ces techniques sont bien sûr anticonformistes aux recommandations Google. Les sites web premiers, qui trichaient donc, ne répondaient pas aux requêtes des internautes. Ils ont été blacklistés, punis par Google… Laissant place à des sites web en phase avec les attentes de Google.

Se tromper de combat

De nombreux créateurs de site web souhaitent être premier – ce qui est bien normal. Le principal souci relevé est que, par manque d’accompagnement et de connaissances des règles SEO, la stratégie choisie n’est pas la meilleure.

Par exemple, de très nombreux sites web ont besoin d’un nettoyage de fond. Cependant, plutôt que de faire le ménage et de se focaliser sur les landings page les plus importantes, ils optent pour la rédaction de contenu d’articles de blog. A la carte : un site web alourdit par des images, un texte sans saveur pour Google et un blog qui, finalement, n’attire pas l’audience prévue… Si vous vous lancez dans la création de votre site web, demandez une expertise SEO de qualité. Vous gagnez en temps et votre budget sera utilisé à bon escient !

Stratégie Référencement naturel SEO

Comment s’opère une prestation SEO ?

Une prestation SEO regroupe l’étude complète de votre site web et de votre concurrence numérique. Les équipes dédiées ont à cœur de mettre en place une stratégie pour acquérir des leads. Le jeu ? Que vous n’ayez plus besoin de ces services SEO dans le futur, avec un site web qui surpasse la concurrence, et possède un portefeuille client fidélisé.

Une stratégie qui dépend parfois de votre site web

La stratégie SEO demande une mise en place rigoureuse. Elle peut donc prendre plus de temps que vous ne l’estimiez au départ car sachez-le : votre site web vous réserve très souvent plus d’une surprise ! Votre stratégie de référencement naturel est très souvent établie en fonction :

  • Du budget alloué par vos soins

Entre le netlinking, les équipes dédiées, le travail du contenu web SEO, le nettoyage de votre site web… Tout dépend très souvent de votre concurrence SEO, de la taille de votre site web (un site vitrine n’a pas les mêmes enjeux qu’un e-commerce comme Amazon), ou encore du travail Onsite. En effet, un site web dédoublé, pollué par des pages 404 ou des lenteurs du temps de chargement doit être corrigé très rapidement.

  • Des objectifs que vous donnez à votre prestataire.

Sachez-le ! Les résultats SEO ne peuvent être pronostiqués avec exactitude. Demander une rémunération selon les objectifs atteints est impensable.  En effet, de trop nombreux paramètres rentrent en ligne de compte. Il ne faut pas oublier qu’un expert en référencement tente de dompter des algorithmes de recherche. Avec près de 2 mises à jour par jour sur Google, soit plus de 700 par an, être à la page est un défi de chaque instant !

Cependant, il est possible d’annoncer des objectifs : vendre une prestation ou un produit particulier, cibles les requêtes à travailler, etc.

Un accompagnement rigoureux

Une fois votre site web étudié, votre équipe d’experts SEO vous propose un premier pronostic. En plus d’étaler le travail à réaliser sur votre site web, vous en apprenez plus sur la concurrence (in)directe. Vous savez désormais à quoi vous attendre !

Votre site web s’équipe de nombreux plugins nécessaires à son référencement et suivi personnalisé.  Google Analytics et Google Search Console sont deux amis de longue date à rencontrer sans plus tarder.

Travailler dans le SEO est donc un combat de longue haleine, qui mérite que vous vous entouriez de spécialistes en la matière !

10 bonnes pratiques SEO à connaître

Nous vous donnons quelques bonnes astuces, si vous souhaitez finir premier sur la toile – ou du moins, réussir à augmenter votre positionnement dans les résultats de recherche (SERP).

  1. Toujours écouter Google.Le logo de Google

Cela peut paraître rébarbatif ou frustrant pour votre site web. Mais vous devez être en phase avec ses attentes, si vous souhaitez développez votre visibilité sur le web. Vous devez respecter et être à l’écoute des exigences de Google, en vue d’arriver premier sur la toile dans votre secteur d’activité.

  1. Etre mobile friendly

Une des règles dans ce combat numérique est de plaire à Google : mais n’oubliez pas l’internaute ! A ce jour, les internautes réalisent leurs achats, donnent leurs avis sur des entreprises et consultent l’actualité… Via le smartphone.

Sans merci, vous devez leur plaire au premier coup d’œil, si vous ne voulez pas augmenter votre taux de rebond de manière alarmante !

Le mobile friendly, c’est tout simplement un site web adapté à une lecture sur smartphone. Il faut que vous travailliez votre design pour être lisible sur iPhone, Huwei, Xiaomi, One Plus… Tout un programme !

  1. Contenu de qualité pour un bon Référencement naturel SEOProposer un contenu qualitatif et référencé

Pour être premier sur une requête, vous devez être généreux en contenu. Soyez audacieux et proposez un contenu de haut vol. Vous devez proposer un contenu unique – surtout pas de copier/coller, sinon vous serez banni dans les méandres de Google. Pour un contenu de qualité, il est recommandé de faire appel aux services d’un rédacteur web SEO ou d’un strategist content. Ce dernier remplit le rôle d’un rédacteur en proposant un contenu adapté à Google, mais aussi pour proposer une réelle stratégie de référencement sémantique.

  1. Allier design et parcours client

Seuls les audacieux sont certains de réussir ! A vous de montrer de quoi vous êtes capable, en créant une expérience utilisateur de haut vol, via votre parcours client. Si vous gérez un marketplace ou un site e-commerce, vous devez créer un parcours qui soit intuitif, logique et qui donne envie d’aller jusqu’au bout de la démarche. Allez au plus simple, tout en donnant toutes les informations nécessaires pour rassurer l’acheteur. C’est le meilleur moyen de convertir vos leads.

  1. Le cocon sémantique, ça vous parle ?

Nous parlions stratégie de contenu : parlons du maillage interne. Il est recommandé de le travailler en silo et de manière logique. Vous devez créer un champ sémantique autour de votre site web, afin que ce dernier ressorte sur les résultats de recherche. Le cocon sémantique traduit cette volonté, via son maillage interne.

  1. N’oubliez pas de travailler votre balise Title et votre balise Méta descriptions

Avant de lire votre page, les internautes vont taper leur requête de recherche dans Google. C’est ainsi qu’ils vont découvrir différents résultats, via les titres des pages (les titles), associées à des descriptions (Méta description). A vous de faire travailler votre rédacteur pour qu’ils soient tous deux à la fois accrocheurs et adaptés au référencement !

  1. Cibler des requêtes existantes

Croyez-le ou non : vous devez cibler ce qui existe pour espérer être premier ! Cependant, vous devez rester fidèle à votre cœur d’activité et viser avec pertinence les requêtes qui vous intéressent. Ainsi, il est préférable de réaliser une première recherche de votre côté. Dresser ce premier portrait digital de votre environnement numérique et de vos concurrents, soulève les premiers enjeux de votre stratégie de Référencement naturel.Click sur le mot Search sur le WebN’oubliez pas que vous n’inventez pas la recherche de mot-clé, ils sont déjà présents en ligne. Si vous inventez les mots-clés à cibler, vous ne risquez pas de percer sur la toile !

  1. Proposer une arborescence et une navigation logiques

Que vous créiez un site e-commerce, un marketplace, un site web-app, un blog, un intranet, etc. Vous devez toujours être à la page des exigences de Google ET de l’internaute. Vous devez donc créer une arborescence (le menu déroulant si vous préférez), en phase avec les attentes de ces deux acteurs. A vous de faire en sorte, une fois arrivé sur votre site, que ni Google ni l’internaute n’aient envie d’en ressortir. Pour ce faire, n’oubliez pas de travailler la qualité de vos contenus !

  1. Choisissez ce qui doit être lu via l’indexation

Sachez que vous avez un certain contrôle de votre site web. Entre autres, vous avez aussi la possibilité d’indiquer à Google ce que vous souhaitez qu’il lise ou non. Ainsi, il est possible d’indexer certaines pages de votre site web afin que Google ne perde pas son temps à la lire pour rien. Cela peut être utile pour focaliser sur les pages les plus importantes de votre site web.

Dans la même veine, nous pouvons aborder aussi la question des liens DoFollow et NoFollow. Entre autres, vous indiquez aux moteurs de recherche les liens que vous souhaitez que le moteur de recherche suive, ainsi que ceux à ignorer. Ainsi, vous travaillez son parcours sur votre site web, qui devient construit, orienté et non plus éparpillé selon ses envies.

  1. Aidez-vous d’outils gratuits !

Il est tout à fait possible de commencer le Référencement naturel de son côté – bien que moins efficace que si vous profitiez des services d’un prestataire de confiance. Google met à votre disposition des logiciels pour booster votre site web : Google Analytics, ainsi que Google Search Console. Le premier rapporte votre trafic exact sur votre site web et vous donne des données importantes sur vos clients (parcours réalisé, taux de rebond, pages lues ou pas, etc.). Search Console vous indique votre champ sémantique acquis avec précision.

Bonus : Les KPI SEO à connaître.

Pour booster votre Référencement naturel SEO, vous n’avez d’autres choix que de le travailler. Mais vous devez aussi être en mesure de suivre votre avancée. Ainsi, vous devez vous équiper des KPI, ou Key Performance Indicators. Ces derniers étudient et rapportent vos performances, vos dernières mises à jour… Vous retrouvez à ce jour des KPI pour :Référencement naturel et KPI : Indicateurs de performance

  • Suivre votre trafic naturel
  • Suivre vos mots-clés et l’augmentation de votre longue traine
  • Etudier le taux de rebond
  • Etudier les pages de sortie
  • Cibler le contenu dupliqué ou absent
  • Connaître les liens entrants et backlinks
  • Analyser votre taux de conversion
  • Connaître la durée de session par visiteur, etc.
Ne vous demandez plus comment optimiser son site Web en 2021 : faites-le !